3.4 C
Munich
samedi, novembre 27, 2021

Casablanca-Settat : Lancement par le CRI de la deuxième promotion du programme «QIMAM»

Doit lire

Le CRI de Casablanca-Settat a accompagné 100 entrepreneurs lors de la première édition de QIMAM.

Le Centre régional d’investissement de Casablanca-Settat vient de lancer la deuxième édition de son programme «QIMAM». Cette fois-ci, il est question de sélectionner 150 TPME bénéficiaires au niveau de la région.

Auréolé du succès de la première édition du programme d’accompagnement QIMAM, le CRI de Casablanca-Settat, en partenariat avec le «Morrocan Center of Innovation and Social Entrepreneurship» (MCISE), lance la deuxième édition en faveur de 150 TPME de la région. Ainsi, le CRI de Casablanca-Settat capitalise sur le bilan positif de la première mouture et augmente de 50% le nombre de bénéficiaires, en lançant un appel à candidatures au niveau de toutes les provinces et les préfectures de la région, afin de sélectionner les 150 prochains participants à la deuxième promotion. Le CRI annonce que l’appel à candidature a été lancé le 26 octobre dernier et prendra fin le 21 novembre prochain.
À noter que le programme QIMAM se caractérise par une logique de compétition. À titre d’exemple, lors de la première édition, sur les 100 entrepreneurs sélectionnés, 32 ont réussi à compléter le parcours d’accompagnement pour développer les temporalités stratégiques et opérationnelles de leurs TPME et sortir avec un business plan, afin d’avoir plus de chance à l’accès au marché et au financement.

«Les 32 TPME lauréates auront la possibilité de bénéficier du label QIMAM. Ce label leur offrira des opportunités de connexion avec différents réseaux d’intérêt (investisseurs, banques, clients potentiels, mentors…). Les TPME labellisées feront également partie d’une communauté d’Alumni et recevront, à l’issue d’un évènement de clôture, un trophée et un certificat de participation au programme QIMAM dans sa première édition», explique-t-on au CRI de Casablanca-Settat.
De même, les 32 TPME finalistes issues de toutes les provinces de la région et exerçant dans plusieurs secteurs d’activité (industrie, immobilier, services, négoce, etc.) ont enregistré des réalisations importantes et déclarent une évolution de 25% de leur chiffre d’affaires entre 2020 et 2021.
«Durant les 6 mois d’accompagnement, les 100 entrepreneurs de la région ont bénéficié de 4 Bootcamps régionaux, 49 Workshops, 18 rencontres avec des invités et entrepreneurs inspirants, 114 heures de mentoring dont les thèmes et le planning ont été adaptés au fur et à mesure de l’avancement du programme et en fonction des besoins et des objectifs des TPME participantes», indique la même source.
Le business model, le Product-Market Fit, l’accès au marché, la structuration des coûts, la stratégie marketing et l’accès au financement ont constitué les différentes thématiques abordées avec les TPME pendant les 6 mois d’accompagnement. En termes d’accès au financement, sur les 32 entrepreneurs, 7 sont en cours d’octroi du crédit «Intelaka», 5 ont bénéficié de subventions du Fonds «Innov Idea» et du programme de l’Initiative nationale pour le développement humain, tandis que deux TPME ont reçu des financements de «Business Angels».
Par ailleurs, le programme aura permis d’avoir un impact positif en termes de formalisation, de structuration et de création d’emplois. Ainsi, sur les 32 entrepreneurs, 97% ont un business model viable, 18 ont un chiffre d’affaires régulier et vivent de leurs activités, 111 nouveaux emplois indirects et directs ont été créés, 3 sont passés du statut d’auto-entrepreneur à la forme juridique SARL pour supporter les perspectives de développement de leurs structures, alors que 8 entrepreneurs sont passés de l’informel au formel et ont créé leurs structures juridiques. 

- Advertisement -spot_img

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Dernier article